DES ÉLECTIONS LOCALES AUX COULEURS DE LA COVID

Bien qu’étant secrétaire général de la COSAS, Dr Mohamed Lamine Ly n’exprime, dans cet article, qu’un point de vue personnel.

GALSENSPRING

L’avènement du variant delta, virus très contagieux, dans notre pays, a révélé au grand jour les insuffisances et manquements de la gestion de la COVID-19, que certains observateurs n’avaient cessé de souligner, depuis mars 2020. Cette exacerbation de la crise sanitaire survient dans un contexte préélectoral avec un ministre de la santé ayant des visées sur la Ville de Dakar et un président, n’ayant pas encore renoncé à une candidature illégale à un troisième mandat.

DES CRITIQUES OBJECTIVES DE LA GESTION DE LA PANDÉMIE

Il a été fait état, en premier lieu, d’un déficit de transparence dans la gestion des ressources allouées à la lutte contre la pandémie, que pourrait laisser supposer la lenteur de finalisation du rapport du fonds FORCECOVID-19. En effet, créé en Avril 2020, en vertu du décret n°2020-965, pour une enveloppe de 1000 milliards de FCFA, cette structure n’a finalement rendu son rapport qu’au mois de…

Voir l’article original 1 201 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s